Eleveurs

Ce sexagénaire alerte élève des oiseaux depuis son enfance qu'il a passée dans la campagne algérienne.

Rentré en métropole, il se fixe à Istres et aménage, dès qu'il le peut, un local d'élevage. Le garage, puis le jardin se remplissent progressivement de volières. Avec ses passereaux et ses perruches, il collectionne bientôt les titres et les médailles. Eleveur reconnu, c'est aussi un naturaliste averti.

Pour ses activités liées à la protection des oiseaux, il vient d'être promu Chevalier dans l'ORDRE DU MERITE AGRICOLE.